(re)découvrir la BD

Dimanche, il faisait un froid de gueux ! Mais on est quand même sorti, en famille, avec la Demoiselle et mon Homme. On a poussé jusqu’à l’antre de Philippe le Libraire qui regorge de BD. À chaque fois, j’ai envie de repartir avec quinze albums sous le bras ! Hier je guettais les nouvelles sorties des auteurs que j’aime, mais rien, malheureusement…J’ai toujours été entourée de BD. Mon père a une bibliothèque pleine de classiques et d’autres albums plus ésotériques (petites, nous devions lui demander l’autorisation avant d’en emprunter une, il redoutait surtout les miettes de p’tit beurre !) Ensuite ma soeur cadette est tombée dedans. Thorgal, Bilal, XIII, Corto Maltese, Loisel… elle m’a fait découvrir beaucoup de choses. Les années passant, j’ai un peu délaissé ces lectures. Et puis il y a cinq ans environ, une très bonne amie devenue libraire m’a offert Pilules bleues de Frederik Peeters…

pilules-bleues.jpg

Ouaoh, la claque ! Une BD autobiographique contemporaine, je ne soupçonnais même pas que cela puisse exister ! J’ai été séduite par le dessin et l’histoire bien-sûr. Cette amie m’a ensuite parlé de l’Association, une maison d’édition connue pour avoir publié Marjane Satrapi, mais pas que. Et là j’ai plongé dans un nouvel univers, foisonnant, passionnant. La BD est devenue pour moi de la vraie littérature ! Je me suis mise à acheter compulsivement, à dévorer tout ce qui me tombait entre les mains. Je ne pourrais pas toutes les citer ici, mais quand un ami passe à la maison dormir quelques jours, voilà ce que j’ai envie de lui mettre en les mains : Le combat ordinaire de Manu Larcenet (troublantes ressemblances avec la vie de mon Homme et la mienne…), Le Photographe d’Emmanuel Guibert et Didier Lefèvre (les tribulations en Afghanistan d’un ami-collègue de mon Homme, brutalement disparu depuis…), Blankets manteau de neige de Craig Thompson, Fun Home d’Alison Bechdel

fun-home.jpg

et la série Une demi-douzaine d’elles par Anne Baraou et Fanny Dalle-Rive (dans les deux derniers cas, des BD faites par des filles !)En dressant cette liste totalement subjective, je réalise qu’il s’agit à chaque fois de biographies, voire d’autobiographies. J’aime donc les BD qui parlent des gens, j’aime lire des tranches de vie en images ! Et dans la série Une demi-douzaine d’elles, j’ai vraiment craqué pour le tome 5, où Ugoline Saine accouche.

demi_douzaine_elles5.jpg

Un grand moment de réalisme débordant d’humour ! À chaque page ou presque, je m’y suis retrouvée !Voilà, je sais que depuis quelques années, le monde de la BD est en pleine renaissance. Explosion de ventes, des nouveaux auteurs, de petites maisons d’édition indépendantes. Tant mieux, en plus j’ai la chance d’en découvrir quelques-unes.

La BD n’est pas qu’une distraction, c’est un art très sérieux.

Une Réponse to “(re)découvrir la BD”

  1. J’avais donc le cv qu’il fallait pour venir dormir à la maison:)
    Je regrette toujours amèrement ma visite ratée chez Philippe le (célèbre) libraire…
    Bien bien bien, donc le voici le voilou, le blog de Mili!

    Je vais tester tout ça, de la carbonnade à « Fun Home », en passant par le gâteau au chocolat…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :