« Trois ombres »

Soir tranquille, un verre de myrte, un clope, un petit moment pour écrire. J’ai lu dernièrement une BD assez étrange, achetée sur un coup de tête, un coup de coeur comme d’habitude. « Trois ombres » de Cyril Pedrosa.

troisombres.jpg

Une histoire de famille, d’enfant, d’acceptation, accepter de perdre son enfant. Ca résonne étrangement cette histoire. Parce que je suis la maman d’une toute jeune Demoiselle, parce que je suis la fille d’une mère qui ne veut pas se résigner à -presque- « perdre » un de ses enfants. Je n’y ai pas pensé en l’achetant, ni même en la lisant. Ce n’est que maintenant que je réalise ça. N’empèche, une belle BD, un trait assez surprenant, j’aime les décors, j’aime les ombres, j’aime la silhouette des personnages mais j’ai du mal avec les traits de leurs visages. J’aime le scénario, l’approche très pudique du décès d’un enfant, et la « morale » de l’histoire, pudique et sincère.

Faut pas croire, je lis aussi des romans, des essais, j’écoute de la musique, je regarder quelques bons films parfois à la télé… Mais bon, bizarrement c’est de BD que j’ai envie de parler ici et maintenant.

Alors dans le désordre, j’ai aimé, j’ai été frappée, complètement retournée, j’ai été surprise,  par « Le rapport de Brodeck » de Philippe Claudel,  « Solaris » de Steven Soderbergh avec George Cloney, « Place 54 » d’Hocus Pocus… Et je suis toujours à la recherche d’un exemplaire de la revue XXI !

Bonsoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :