Un nouveau petit carnet


Je me suis acheté un nouveau petit carnet, un mini moleskine rose, pour y coller des adresses de resto à essayer, de sites web à voir, les magasins à visiter, les expos à découvrir…

J’ai toujours aimé les petits carnets. Probablement parce que j’ai commencé à tenir un journal « intime » dès que j’ai su écrire, vers l’âge de 7 ans, et que du coup, j’ai toujours été en quête du carnet idéal. Peut-être aussi parce que j’ai toujours vu mon père avec un petit carnet mystérieux dans la poche de sa veste, mystérieux parce que c’est écrit tellement petit dedans, que personne ne peut le déchiffrer… Un jour, ma sœur Ainée m’a offert un très joli livre, qu’elle avait fait elle-même. C’est devenu mon carnet de citations, j’y consigne toutes les belles phrases que je croise au hasard de mes lectures depuis l’âge de 12 ans. Vers l’âge de 16 ans, j’ai commencé à vraiment écrire sur d’autres supports que mon journal, avec à chaque carnet, un thème spécifique. Ça a commencé par un grand cahier bleu, acheté en Angleterre, où je ne traitais que de sujets « sérieux » (pas ceux du quotidien, réservés à mon diary) et où je dressais parfois un bilan annuel, à l’occasion de mes anniversaires. Très vite, j’ai aussi tenu un carnet de rêves, très dense, très contrasté, illisible pour quiconque ne connait pas tout de ma vie, trois volumes en tout (j’ai arrêté quand je suis tombée enceinte, parce que mes rêves devenaient tellement nombreux et fous que ça devenait trop difficile de suivre le fil ! Depuis, je n’ai pas repris, dommage…)

Et puis il y a eu des petits carnets que j’emportais partout avec moi, pour noter tous les trucs qui me passaient par la tête, des adresses pratiques, et surtout beaucoup de listes (la liste des CD à acheter, des livres à lire, de ceux prêtés aux copains, des films à voir…) À un moment, j’ai aussi initié des carnets photos, le seul qui reste c’est celui de mes photos de pieds (oui, je suis assez accro aux photos de pieds et de chaussures, mais surtout les miens en fait ! Un jour, si j’ai le courage, je scannerai tout ça…) Au même moment, j’ai commencé un carnet pour garder une trace des purs moments de plénitude. Ça s’appelle Les Petits Rayons de Soleil, et on peut en lire quelques pages ici. Ensuite, j’ai acheté un tout petit répertoire en cuir, pour y dresser la liste de tous les objets que j’aime, une sorte d’archéologie personnelle. Mais je ne suis malheureusement pas très assidue…

Je me souviens qu’un jour, chez mes parents, j’avais découvert dans le secrétaire de Mutti un cahier où elle a commencé à tenir la liste des diners qu’elle organisait, avec le nom des gens invités, le menu, le vin servi (comme ça faisait dans les bonnes maisons bourgeoises…) Alors comme moi aussi j’aime beaucoup faire des diners à la maison, et cuisiner à chaque fois des bons trucs, j’ai commencé à tenir un carnet similaire. Ça me permet de ne pas faire toujours les mêmes plats aux mêmes personnes (oui, oui, parce qu’il y en a qui viennent tellement souvent à la maison, qu’ils ont leur rond de serviette !)

J’ai aussi inauguré un carnet moleskine pour y consigner tous les morceaux de musique qui ont « fait » ma vie, avec à chaque fois l’évènement ou la période qui correspond. Mais celui-là, bien que j’ai dressé déjà une liste d’une dizaines de chansons, je n’ai encore rien écrit dedans, ggrrrr, je ne prend pas le temps…

Évidemment, j’ai aussi des carnets réservés pour le boulot. Un grand cahier où je prends en note tous les interviews que je fait, et un plus petit pour tout le reste : contacts, synopsis, planning, choses à faire dans la journée…

Voilà, je crois que je suis un peu maniaque des petits carnets… Peut-être qu’il faudrait un carnet spécial pour en faire la liste, une sorte d’indexation ?!

4 Réponses to “Un nouveau petit carnet”

  1. un agrégateur de carnets, oui, c’est ça qu’il te faut ;)

  2. miliochka Says:

    Je songe sinon à développer la méthode numérique : ouvrir des blogs secondaires, l’un où je ne parlerais que de boulot (et posterai éventuellement des articles déjà parus), un autre pour traiter du maelström des relations familiales, un autre réservé à la Demoiselle, un pour poster toutes mes photos de pieds (maintenant que je suis passé au numérique ) et peut-être un pour mes histoires très très perso… Et après ? Je risque de passer beaucoup trop de temps dans mes carnets et dans mes blogs, et donc, de vivre de moins en moins, quelle idiotie…
    Bon week-end (d)ame souris !

  3. miliochka Says:

    et aussi à toutes les autres (d)ames de passage sur cet humble blog…

  4. Merci pour les voeux de bon weekend, que je vois aujourd’hui :)

    Confidence d’une adepte des carnets et blogs chronophages: j’ai un carnet cuisine, un carnet de croquis où je gribouille les petites histoires de ma Demoiselle, un carnet de comptes rendus de conférences, un carnet-album avec les polaroids (en sursis), des carnets-contacts d’Holga, mais aucun où je prends le temps d’écrire une seule phrase en entier… ah non, attends… j’avais bien un carnet de citations notées au fil des lectures… mais où est-il donc, celui-là?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :