Le second

Quand on a un enfant, passées les premières semaines où tout le monde vous félicite (mais de quoi, bon sang ?), la phrase qui revient le plus souvent par la suite est « Bon, alors, faut penser au second maintenant ! » Mais qu’est ce qu’il ont tous avec ça ? C’est quoi le problème, ils ont peur qu’ils n’y aient pas assez de travailleurs pour payer leur retraite ? C’est parce qu’ils ont hâte de vous voir partager leur galère d’en avoir eu deux trop vite ? La crainte de nous voir trop nous attacher au premier ?

Vraiment très étrange comme réaction… Moi je me suis toujours dit que je préférais attendre un peu, pour effectivement profiter pleinement des premières années de la Demoiselle, et puis techniquement, je ne me vois pas me balader avec des couches de tailles différentes, quatre biberons, deux lits parapluie, une poussette à marche-pied et tutti quanti. Pourtant, il semble qu’enchaîner le deuxième soit quelque chose de très courant, on en voit pas mal autour de nous en ce moment. Il y en a même qui ont pris le risque de n’opter pour aucune contraception après la naissance du premier ! De la folie pure je vous dis… Je me demande toujours ce qu’il y a dans la tête de ces jeunes femmes pour tout d’un coup foncer tête baissée dans la maternité à répétition. Peut-être que faire des enfants est le meilleur moyen qu’elles ont trouvé pour se réaliser. Histoire de couple un peu plan-plan ? Maigre vie sociale ? Boulot sans interêt ? Pas de hobby dévorant ? Ou alors ça remonte à quelque chose de leur propre petite enfance, comme un manque ? Bof, de la psychologie à la petite semaine tout ça…

En tout cas, je trouve que faire ce choix quand on habite Paris et qu’on a peu, voire pas, de famille pour vous filer un coup de main de temps en temps, c’est du sacerdoce, et moi je ne suis pas du tout chaude pour ça. Je leur tire mon chapeau à ces mamans-là, elles font preuve d’une sacré dose de courage et d’énergie. Perso, je refuse de n’être qu’une maman, même si ce n’est que pour quelques temps. Finalement, je me demande si ce n’est pas R. & N. qui ont « choisi » la meilleure option : ils viennent tout juste de nous annoncer la naissance de leurs jumelles outre-Manche. Alors là, chapeau ! À contrario, quand j’en vois certains hésiter à faire le second pour de simples raisons financières ou de confort personnel, ça m’inquiète. Fait-on un enfant uniquement parce qu’on en a les moyens ?

5 Réponses to “Le second”

  1. Non Non Non
    On fait des enfants parce qu’on sait pas dans quelle galère on se lance!!!!

  2. zency'girl Says:

    Pourquoi tant de haine ?
    Pourquoi les gens différents de nous sont forcément des cons ?
    Est-ce que ce genre de considération ne cacherait pas un profond mal-être : Histoire de couple un peu plan-plan ? Maigre vie sociale ? Boulot sans intérêt ? Pas de hobby dévorant ?
    On est tenté de se dire qu’il faut vraiment s’emmerder pour se poser autant de questions à la place des autres.

    En tout cas, bravo à « R&N » qui ont réussis à choisir l’œuf qui en vaut 2 ! Enfin une prouesse scientifique rapportée par la presse !

  3. miliochka Says:

    Ouh lala, Zency’Girl, n’y aurait-il pas un quiproquo là ?! Aucune haine ni jugement de ma part dans mon post, juste beaucoup de questions et probablement un peu de peur (d’autant qu’autour de moi, j’entends certains de ceux qui ont fait ce 2nd si rapidement quelques plaintes, alors bon, j’me dis qu’il doit y avoir un malaise quelque part…)
    Je m’excuse si mes propos ont été mal pris. Ils ne cachent aucun mal-être (ah non, là ce serait même plutôt le bonheur total !) mais juste ma perplexitude : un second oui, mais quand et pourquoi ?
    Alors pardonnez-moi si je me suis mal exprimé, ou si je vous ai blessée, puisque cela ne s’adressait à personne en particulier. Vous sentiez-vous visée peut-être ? Seriez-vous vous même enceinte du 2d chère Zency’Girl qui m’écrivez de Lyon 1 ? Peut-être se connaît-on ?

    On est tenté de se dire qu’il faut vraiment s’emmerder pour lire le blog des autres et prendre le temps de poster des commentaires aussi agressifs.
    D’autres prennent heureusement tout ça avec beaucoup plus d’humour…

    Bien à vous,
    Miliochka

  4. […] Miliochka’s Weblog De tout, de rien, de moi, des autres… « Le second […]

  5. Je suis tout à fait d’accord, quand on a pas d’amis, un boulot à la con, aucune passion, on fait des enfants, ça rassure ;) Mais maintenant que j’ai le haut débit à la maison, perso, je ne sais pas si j’ai bien fait d’en faire deux !! Plus sérieusement, avec 2-3 ans d’écart, plus de problème de bi-couches bi-poussettes, bi-tout, alors mauvaise excuse : au boulot ! (et les soldes sont presques finies attention)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :