Au pays de la photographie 1/2

Cette année, on a choisi de faire la route des vacances, la fameuse transhumance estivale, en plusieurs étapes, comme au bon vieux temps ! Donc, on s’est d’abord arrêté en Bresse, pour deux nuits. Retrouvailles avec Fan & Man, les enfants et toute la ménagerie (chats, chien, Valentin le jar, les moutons, les poules pondeuses et contre toute attente, cet été, pas de poulets de Bresse !) Quel bonheur de se retrouver à nouveau dans cette petite maison, où nous sommes allés tant de fois au tout début… Se coucher dans l’herbe le soir pour regarder les étoiles (pas de lune, pas de trop lumière parasite, on devinait la Voie Lactée…)

On a décidé d’aller aire une virée de visites culturelles sur la photographie (pour changer…) : le musée Niépce à Chalon-sur-Saône, très chouette et surtout présentant une importante expo de photographes finlandais des années 60-70. Il y a en quelques-uns qui m’ont beaucoup touchée, et notamment Matti Saanio et Pentti Sammallahti (plus ici).

© Saanio

Ensuite, on a filé à St Loup de Varennes, visiter la maison de Nicéphore Niépce, une sorte de pèlerinage sur le lieu de la toute première photographie faite au monde (enfin, ce que l’on considère comme étant la toute première mais surtout parce qu’elle et parvenue jusqu’à nous !) Et là, je dois dire qu’on a été un peu déçus… Alors qu’à Châlon, le musée est gratuit, ici on a payé 6 euros (« Tarif journaliste ? Connait pas« …) pour se voir interdire de prendre des photos à l’intérieur de la maison ou même de la fenêtre (oui, oui, la presque-fameuse fenêtre d’où Niépce a pris sa photo) car l’agence Gamma détient les droits exclusifs de toutes les images de la maison. Et en plus, on n’a pas pu faire la visite comme on voulait puisqu’une guide vous colle aux fesses en permanence, vous récitant son charabia sur l’histoire de la première photo sans même être capable de répondre à nos questions.

Alors là, on hallucine, moi j’appelle ça du hold-up culturel, faut pas s’étonner après que la maison Niépce ne figure pas dans les guides touristiques ou que la presse en parle si peu. C’est dingue ! Interdire de faire des photos, même perso, dans la maison même où cela a été inventé. Qu’en dirait Niépce lui-même, je me le demande… (Niépce, qui au passage, a participé à l’invention du vélo puisqu’il a perfectionné la draisienne, grâce à un guidon tournant et une selle réglable. Combiner photos et vélo, voilà de quoi séduire mon Homme au plus haut point !) Quand je pense qu’en plus, on est filmé à notre insu par une webcam à l’intérieur de la maison, franchement, j’hallucine ! Et puisqu’on a n’a pas pu faire de photos nous-mêmes, eh ben vous n’en verrez pas ici, tant pis pour nous tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :