En vrac

J’ai particulièrement froid aux pieds ce soir, quant aux mains, je ne le précise même pas, tant c’est une constante chez moi entre le 15 octobre et le 15 avril… Mais là n’est pas le sujet du soir. D’ailleurs, autant vous le dire, ce soir, c’est dans le désordre !

liste

– Après avoir fait une fixation sur l’Imagier d’Albertine aux Éd. La Joie de Lire, puis sur La Maison de Lulu de Phyllis Root aux Éd. Flammarion Père Castor, je crois bien que la Demoiselle entre dans sa période Michel, le mouton qui n’avait pas de chance de Sylvain Victor aux Éd. Thierry Magnier. Alors spéciale dédicace à (d)ame Souris une fois de plus, la voilà promue fournisseuse officielle de livres éclatants pour la Demoiselle ! Déjà trois soirs qu’on bloque sur la page où Michel glisse malencontreusement dans une bouse (« du ti poupoum de vache » en vocabulaire de Demoiselle), et du coup, il pue et échappe de justesse à l’estomac du loup. Cette page-là suscite une intense réflexion chez la Demoiselle, c’est assez drôle à observer ! J’en profite ici pour signaler l’excellence des bouquins pour enfants des Éd. Thierry Magnier. À chaque fois qu’on en a un nouveau dans les mains, ça nous éclate, parents comme enfant… D’ailleurs mon Homme en a déjà un de côté pour le Noël de la Demoiselle !

– Mon Homme d’ailleurs qui en ce moment même est en pleine préparation intensive de sa prochaine expo, qui aura lieu du 8 janvier au 27 février à la galerie Chambre avec Vues dans le 11ème à Paris. Les photos exposées appartiennent à la série Cable Moutains, et sur laquelle l’excellent site Photosapiens a déjà fait un article pour annoncer l’expo. Une affaire à suivre d’ici là… Moi aussi de mon côté, je bosse beaucoup. pas moins de 6 projets en cours d’écriture, et deux gros en pleine phase de réflexion, sans compter les enquètes à préparer pour ne pas perdre de temps à la rentrée. C’est la dernière ligne droite avant les vacances. (ouais, en plus, y’a le fameux marronier des cadeaux de Noël, à trouver pour les autres d’une part, et répondre aux demandes improbables du type « et toi, tu veux quoi ?« , grrr…)

CABLE MOUNTAINS©ZIR

(celle-là est une de mes préférées, sans aucun doute, elle devrait être exposée en très grand format…)

– Le désormais célèbrissime T’es fou Louloup de nos amis A & F, créateurs d’Ebulobo est passé hier soir au JT de France 2. Un reportage sur lui ! Ça nous a fait bien plu, même si la déontologie journalistique est mise à mal, mais nous n’en dirons rien ici… Y’a pas à dire, ce loup-là est un sacré filou !

– Ce week-end, j’ai enfin pris le temps de planter mes oignons. Tulipes, freesias et crocus sont attendus dès les premiers jours du printemps dans mes jardinières. J’espère qu’ils n’auront pas la mauvaise idée de pointer leur nez dès le début de l’année, parce qu’alors ça risque de mal se passer ! Les feuilles trop précoces qui épuisent les oignons et les empèchent de faire des fleurs le (bon) moment venu, j’ai déjà donné… Lundi, on a attaqué le calendrier de l’Avent avec la Demoiselle. Un petit (enfin plutôt gros d’ailleurs) chocolat chaque matin. C’est son premier… comme un pincement de coeur pour ses parents. Chacun à notre façon nous nous remémorons nos propres souvenirs de calendrier de l’Avent. Pour ma part, le plus souvent c’était mon père qui m’offrait un tout petit calendrier de la taille d’une carte postale, avec des jolis dessins. Il y avait aussi un calendrier plus grand dans la cuisine pour tout le monde. Pour mon Homme, les souvenirs sont imanquablement liés au chocolat !

– Et sinon, je continue mes cours de couture chez Marilyn. Bon, il m’aura fallu trois séances de trois heures pour arriver à bout de ma tunique écossaise (paraît qu’on dit tartan cette saison, encore une invention de journalistes-modeuses, comme pour le leggin’s, décendant directement du caleçon long des années 80’s !) Quand elle sera finie donc, je tâcherai d’en parler ici !

Ouhla, 23:45, faut que j’aille me coucher sinon demain matin, je serai en vrac

2 Réponses to “En vrac”

  1. échange de bons procédés: notre Demoiselle est complètement accro à vos cadeaux littéraires aussi, à force on va finir par éduquer chacun(e)(s) la fille de l’autre ;-)
    (ce pauvre Michel, quand même!)

  2. oh grand merci pour notre Louloup national, comme dit notre égérie « l’est beau Louloup ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :